HISTOIRE DU KAJUKENBO EN FRANCE

La véritable histoire du Kajukenbo en France

Avant de commencer le Kajukenbo j’étais professeur d’Aïkido sous la tutelle du grand Maître et un de mes meilleurs meilleurs amis, Jo Cardot. 

Aujourd’hui disparu, Jo Cardot est resté profondément enfouit dans ma mémoire comme le plus grand maître que j’ai eu mais aussi comme un ami cher.

Avant Jo Cardot j’avais étudié plus de huit ans l’aïkido avec M Maurice Thai Tien, de qui j’ai beaucoup appris.  

J’ai enseigné l’aïkido pendant 18 ans toujours en pratiquant partiellement le karaté et la boxe pieds poings surtout chez Jean Marie Merchet au Club haute Tension, mais aussi avec autres professeurs de karaté en stage et cours privés.  

J'ai créé mon propre style l'Aïki-Kenpo. Deux ans après nous avons rejoint Maître Lalandre du Nihon Kempo, une école proche du Sorenji Kempo. J'avais suivi le Sorenji Kempo dans pas mal de stages mais j'ai opté pour le Nihon Kempo.

JSelf défense - MMA  - Kick-boxing.  Kali - Self défense féminine  


Le Kaju en France.

Le premier club de Kajukenbo en France a été ouvert à Toulouse par César Gomez.

C’est là que nous avons fait Joe et moi notre premier stage avec notre futur professeur Angel Garcia et découvert le Kajukenbo en présentiel en 2000.

Nous avons suivi notre professeur pendant 15 ans et organisé jusqu’à deux stages par an en moyenne pendant les premières années, puis, par la suite une fois par an.

Quand César a quitté l’hexagone, notre professeur nous a confié le développement du Kajukenbo en France mais également en Belgique, au tout début.

Mandaté par notre professeur, nous avons aidé Emmanuel Jacques et Nathan Owiezca qui avaient déjà rencontré Angel une année avant nous, au lancement du Kajukenbo en Belgique où nous y avons effectué notre premier stage.

Par la suite Angel Garcia est allé diriger plusieurs stages à Charleroi.

Manu a quitté le Kaju.  Avec l’accord d’Angel j’a laissé la responsabilité de la Belgique à Nathan il s’est retrouvé à la tête de l’école de Charleroi.

Nathan Owiezca continue toujours à évoluer dans la Kajukenbo sous la tutelle de Maître Angel Garcia

Une grande époque d’amitié et de solidarité.

Nous avons travaillé avec ferveur et dévotion avec notre professeur durant 15 ans.

À la fin de notre collaboration avec Maître. Angel Garcia Soldado, nous avons obtenu, Joe et moi le grade de 6ème dan en 2014 des mains de notre professeur.


Comment nous sommes arrivés au Kajukenbo 

Nous étions dans la recherche d’un style pour une self défense efficace mais qui soit aussi un art martial à part entière.

Etant d’origine espagnole j’avais pu beaucoup me documenter sur les styles de Kenpo hawaiiens qui se pratiquaient en Espagne.

J’ai commencé à me rapprocher des styles hawaiiens lors de mes voyage en Espagne.

L’American kempo de Ed Parker, le Lima Lama de Tino Tuilogosa, le Lua de Salomon Kaihewalu, le Shoaolin Kempo de Ralph Castro, le Fushi Ryu et le Kosho Ryu de Raul Gutierrez, le Kara ho kempo, pour ne citer que ceux que j’avais rencontré.

Ces styles n’étaient pas pratiqués en France, à cette époque. 

La France était très peu ouverte sur d’autres styles que ceux qui étaient installés dans l depuis les années 50.

Patrick Lombardo du Kenpo et  créateur du Pankido a écrit dans son livre à propos du Kenpo hawaiien : « Fragments d’une histoire oubliée ».  En effet un courant martial que peu connaissent en France.                                                                                                                          Je vous recommande son livre.

Comment nous sommes arrivés au kajukenbo

En 1998 fut organisé en France un stage de Kenpo à Sevran. Un stage multi-disciplinaire.    Si mes souvenirs sont exacts c’était sur l’initiative de Maître Albertini et Maître Bureau du Sorenji Kempo. 

Enfin, nous avons pu découvrir les styles hawaiiens sur notre sol.

L’American Kempo avec maître Downey, Fushi Ryu et Kosho Ryu avec maître Raul Gutierrez, le Shaoiln Kempo, le Nihon Kempo avec Maître Alain Lalandre et également Sorenji  Kempo et d’autres Kempos dont j’ai oublié malheureusement le nom.

Ce fut ma première rencontre avec Maître Raul Gutierrez du Fuchi Ryu et Kosho Ryu. Une rencontre très intéressante et instructive. 

Maître Raul Gutierrez était un personnage important dans le panorama des arts martiaux et surtout du kempo hawaiien en Espagne.

Il s’en suivit de longues réflexions sur ces styles.

Je décidai personnellement d’apprendre les techniques de tous les styles hawaiiens que je trouvais avec l’appui des vidéo et pas mal de stages dans différentes écoles.

Application.        Self défense MMA Kick-boxing

Lorsque je donnais mes cours je mettais en pratique dans ma salle avec mes élèves avec toutes les erreurs qu’apporte ce travail sans un réel appui pédagogique. Sans nos élèves nous n'aurions pas pu réaliser tout ce travail nous les remercions encore une fois de nous avoir servi de "sparring partenaires" et d'avoir cru en nous.  

Le deuxième outil d’apprentissage pour la mise en pratique, était les interminables séances avec mon fils Joe tous les deux seuls dans notre jardin ou notre salle à manger joe téiat adolescent mais il avançait très vite.

il y avait aussi les dimanches des cents combats que nous effectuions avec mon fils tous les dimanche matins à Rungis, dans le dojo.

Parallèlement je m’entraînais en karaté chez Jean Marie Merchet au club haute tension à Vitry sur seine, tous les lundis midi pendant deux à trois ans. une bonne façon de me remettre en question et de rester ouvert.


Création de  mon style Aïki Kenpo

Une alternative et une passerelle.

Vers 1995, ne voulant pas abandonner l’idée de l’aïkido mais cependant très imprégné de notre entraînement personnel avec mon fils, mes stages et mes séances chez Jean Marie, je décide de créer notre propre style l’Aïki-Kenpo.

À cette époque j’avais une bonne trentaine d’élèves en Aïkido.

Un des objectifs principaux était d’initier mes élèves dans le domaine des frappes mais aussi de ne pas tout changer pour ne pas perturber leur pratique habituelle. 

Il y avait le risque que mes élèves les plus avancés me quittent

J’ai perdu seulement deux élèves sur une trentaine. Un soulagement !

Composition du style

Mon style était composé d’une partie issu des techniques d’Aïkido strictement sélectionnés parmi le plus directes. 

Pas de chutes volontaires, soit des projections soit des déséquilibres et emmenés au sol.

Une étude approfondie des percussions, atémis et travail pieds poings façon kick boxing, karaté et Kempo hawaiien, un travail totalement axé sur la self défense.

Tous les mouvements devaient contenir des frappes. Poings, coups de pieds, coudes pour pouvoir rentrer sur une projection ou un déséquilibre.

Nous avons travaillé notre synthèse durant trois ans.

Toujours étudier

Dans un réel désir de remise en question, toujours poussé par la recherche des styles de Kenpo, en 1998 nous sommes allés avec nos élèves à un stage organisé par Maître Alain Lalandre du Nihon Kenpo où j’ai pu de nouveau revoir Raul Gutierrez qui à l’époque enseignait le Kosho Ryu de maître Mitose.                              Self défense MMA Kick-boxing 

Réflexions sur le chemin à prendre

L’Aïkido étant un art japonais il m’était difficile de quitter l’esprit des art martiaux japonais.    À cette époque j’étais très immergé dans la culture nippone.                                                        Il ne faut pas oublier que dans la décennie 1978 à 1990 je pratiquais intensivement l’Aïkido et le sabre. 

J’ai fait des centaines de stages en plus de mes cours avec tous les grands maîtres d’Aïkido en France. J’ai également fait de très nombreux stages de karaté.

Mon dilemme était; soit de quitter l’influence des styles japonais soit de changer complètement de direction avec les styles hawaiiens.

Après une longue réflexion je suis devenu instructeur en Nihon Kempo en décidant de rester dans la culture martiale nipponne. J’ai organisé des stages avec le Sornji Kenpo et bien-sûr avec le Nihon Kempo.

Nous avons fait des stages formidables chez Maître Lalandre notamment un stage en immersion ouvert seulement à très peu de professeurs, Joe ne fut accepté qu’avec un lettre de motivation vu son jeune âge. C’est probablement un de nos plus grands souvenirs.     Une histoire atypique qui mérite d’être racontée, ce sera pour une autre fois !   Self défense - MMA  - Kick-boxing.  Kali - Self défense féminine  

Remise en question

Cependant, l’idée des Kenpos hawaiiens ne quittait pas notre esprit.

Il y avait quelque chose dans la façon de bouger, dans les techniques même et l’état d’esprit des arts hawaiiens qui m’attirait et m’intriguait. De plus, l’application de ces styles en self défense me paraissait plus évidente.

Joe a immédiatement adhéré, probablement que son enthousiasme pour ces styles a influencé ma décision. 

Après mûre réflexion avec Joe qui était pourtant jeune, nous avons décidé de choisir le Kajukenbo car l’idée de MMA appliquée à la self défense nous interpellait particulièrement. Nous avons décidé de nous former complètement et en 2000 nous devenions officiellement un club de Kajukenbo sous la tutelle de Maître Angel Garcia.

Un grand moment.

L’apprentissage et la transmission.

Mon fils Joe et moi sommes bilingues ce qui a été un atout considérable pour communiquer avec notre professeur et plus facilement appréhender les subtilités techniques. Cette époque de découverte a été une époque formidable qui s’est poursuivie par une totale immersion dans le Kajukenbo.                                                                                  Nous avons beaucoup appris.

Joe Diaz

Le Kajukenbo est devenu pour nous un mode de vie et encore plus pour Joe qui est allé plusieurs fois se former en Espagne.

Le Kajukenbo en France ne serait pas devenu le style qu’il est aujourd’hui sans la travail acharné de Joe Diaz.                                                                                                                          Joe a dédié sa vie entière au Kaju non sans écorcher sa vie personnelle !

Joe donne des cours tous les soirs, le samedi et parfois le dimanche lors des stages. Son implication est totale.  Depuis 25 ans il a dédié sa vie à l’enseignement et la pratique de notre style.                                                                                                                                                Il a commencé a donner des cours à l’âge de 15 ans en commençant par les cours d’enfants à Rugis puis en dirigeant les cours au Karyn à Bastille à l’âge de 18 ans.

Joe s’est également formé en boxe thaï avec notre ami Eric Vigliani qui a formé Francis Carmont UFC, et notre ami Moïse Rimbon «  le gangster des Champs Élysées » son surnom de combattant au Japon, tous deux combattants en MMA. 

C’est grâce au travail de Joe que nous avons pu créer notre boxe et parfaire nos réflexions. Joe a fait ses études dans les arts martiaux comme d’autres font des études dans tout d' autres domaine.

Pour ceux qui prennent des cours avec lui vous connaissez son exigence technique. Il suffit de regarder les vidéos.     Self défense - MMA - Kick-boxing


Réalisations

Nous avons réalisé une bonne dizaine de films pour I Prod qui était le leader dans le domaine des DVD d’arts martiaux.

Nous avons fait deux Festival à Bercy et des dizaines de festivals d’arts martiaux.

Des dizaines d’interviews, des podcasts et des dizaines d’articles pour les journaux spécialisés , nous avons également créé les chorégraphies de combat pour deux courts métrages.

Nous avons créé notre programme réalisé deux films et continuons à développer notre Méthode Diaz. 

Petit hommage

Ce que nous avons fait avec nos amis et instructeurs

Merci à Seb, Martial, Momo, Jean Louis, Thomas, Olivier, Michel Montagnon, Michel Tong, Philippe, Bruno, Joël, Gilles, Mehdi, Francisco, Antoine, Jean Philippe, Fred, Salvatore, Ludovic, Ricardo, Hasan, Soumicha, Ben, Corinne et à tous les autres, nous raconterons notre histoire commune prochainement ! 

La liste est trop longue, elle mérite une chronique bourrée d'anecdotes.

« Personne ne réussit rien sans les autres » proverbe familial !

Liste approximative des ouvertures de clubs et formation d’instructeurs.

Dojo de Rungis où nous avons formé nos plus vieux instructeurs qui sont toujours avec nous depuis 1995 avant le Kaju, Sébastien Pernot, Olivier Robinat et Michel Montagnon, Martial Robert et quelques autres. 

Le club est actuellement dirigé par nos trois mousquetaires.

Club à Laon qui était une salle dirigé par un professeur de Kick boxing. 

A arrêté son activité.

Club à Albi avec Romain Petit un ancien élève de César Gomeze chez qui nous avons fait deux stages à Albi. 

A arrêté son activité

Dojo Saulx les Chartreux où nous avons enseigné pendant une dizaine d’années et formé nos excellents instructeurs et amis Philippe Mahieu, Bruno Nguyen et Gilles Legros.

 Club en Alsace à Altkirch avec notre instructeur et excellent mi Jean Philippe Kuehn Maintenant aidé de ses ceintures noires dont Adrien Tschiember et Jean marie Fournier

Club à Paris au Karyn club à Bastille où nous avons enseigné pendant 18 ans et formé notre ami Michel Tong.

Nous avons arrêté les cours.

Club de Lyon avec Arnaud Piété avec qui nous sommes resté 10 ans.

La section de Lyon a été reprise par Ben Bonvalet et Soumicha Champavert nos excellents amis.                                                                                            

Nous avons également formé Hamadi avant qu’il ne parte au Kajukenbo Close combat Hamadi est resté 8 ans avec Arnaud. 

Hamadi est venu se former en sessions privés avec Jean Léon dans notre salle en région parisienne durant deux ans avant de rejoindre le KJKB Close combat.

Club Cercle Tissier où Joe enseigne toujours assisté de nos amis et instructeurs Antoine Devaux et Francisco Salgado.

Club de Montpellier avec Arnaud Esclangon que nous avons formé pendant 5 ans avant qu’il cesse son activité en Kaju.

Club en Suisse à Genève avec Francisco la section a été reprise par notre ami Salvatore Mami.

Club à Bordeaux dirigé par notre ami et instructeur Fred …

Club région Bordeaux dirigé par Ludovic Baillet à …

Club en en Haute Savoie à Séligny dirigé par notre ami Richard Blanc

Club chez Gregot au Fushan club à Vanves cours dirigés par Bruno Nguyen, Nicolas De Vera et Joe Diaz.

Nous avons arrêté les cours au Fushan

Club à Paisseau chez I Prod

À fermé. Club dirigé par Olivier Robinat et Sebastien Pernot

Club de Choisy le Roi avec notre ami et instructeur Mehdi Laroume.

Club du Fanling à Ivry sur seine, cours dirigés par Joe Diaz.

Club de Chilly Mazarin

Fermé dirigé par Joe et Luis

Club de Morangis

En activité dirigé par Joe et Luis.

Club de Bordeaux 

Dirigé par notre élève et ami Fred Dinay

Club à Charentes maritime

Dirigé par Christophe, a cessé son activité

Club Black belt dojo au Koweït

Dirigé par Hasan Al Kabi notre élève et ami

Nous avons dirigé durant huit ans une dizaine de stages à Koweït City chez nos chers amis.

Nous avons aussi parrainé le premier combat MMA en cage au Koweït ou notre école est sortie victorieuse. 

À SUIVRE !!!!!!

Self défense - MMA  - Kick-boxing.  Kali - Self défense féminine  

Self défense MMA Kick-boxing


Self défense MMA Kick-boxing

Self défense MMA 

Self défense MMA Kick-boxing





HISTOIRE DU KAJUKENBO EN FRANCE
Kajukenbo 1 juin 2024
Partager cet article
Étiquettes
Archive
De l’efficacité et du charlatanisme.