De l’efficacité et du charlatanisme.


Y a t-il un art plus efficace qu’un autre ?

Quel est l’art martial le plus efficace au monde ?

L’homme au centre du débat  

Classer l’efficacité

Avant toute chose, il faut définir de quelle efficacité nous parlons.

Est ce en combat sportif ?

Est-ce dans une situation de sport de combat, style contre style ou opposition de styles, ou efficacité dans la rue. 

Est-ce des combats dans le ring, dans la cage, sur le tatami, sur le parquet…

Est-ce en lutte, en sambo, en MMA, en boxe anglaise, en pieds-poings, en kick boxing, en Muai thaï, en judo, en Bjjj ou Jjb se pliant aux règles du sport pratiqué.

Est-ce en combat de rue ou situation de self défense.

Dans la rue, dans une situation de combat de rue ou une situation de self-défense ou dans salle en Kravmaga, en Penchak silat, en Kajukenbo ou pire encore dans une situation extrême de survie.    MMA Kravmaga​ Self défense féminine Kali Kick boxing


L’efficacité dans les sports de combat et les règles

Comme vous le constatez nous avons une liste de situation différentes.

Situations qui ne sont pas comparables entre elles.

Par exemple dans le combat sportif les règles varient selon chaque sport.

Il faut bien noter que dans une situation de combat sportif, personne ne joue sa vie, sauf un accident, bien évidement.

Il est évident que comme son nom l’indique ce sont des combats avec tout le danger que ça représente.

Dans tous les sports de combat il y des règles.

C’est la base même de tout sport.

Dans les combats MMA il y des règles. 

Dans le Bar Knuckle BFKC combat sans gants il y a aussi des règles avec des techniques non autorisées.

Pas de règles, pas de sport

Les règles sont été crées pour avoir un cadre de développement pour l’entraînement puis la confrontation sportive. 

Ces règles vont permettre d’apprendre et appliquer les techniques qui sont dans le cadre choisit ( les règles ) pour ne se consacrer qu’à leur perfection, leur réalisation à l'intérieur de leur surface de combat.

Elles permettent également une lecture, une stratégie des techniques que nous appliquons, la possibilité d’évoluer dans notre habilité pour les appliquer dans le sparring et le combat.

Elle permettent aussi une compréhension aussi bien pour le pratiquant que pour le public mais elles sont là aussi pour garantir la sécurité des pratiquants car le combat d'opposition apporte des risques de blessures.

Si nous ne connaissons pas règles du tennis ou du football en tant que spectateur nous ne pouvons pas pleinement profiter d’un match.

Par conséquent, en sport de combat nous connaissons d’avance le dénouement qui est gagner le match ou simplement le perdre.

Pourtant pratiquer un sport de combat vous rend t’il efficace lors d’une confrontation réelle la réponse est évidement oui, tout en tenant compte des règles de la rue...

Sans aucun doute.

Gestion du corps, gestion du souffle, connaissances, automatismes, techniques, puissance, vitesse, etc


De l’opposition de styles     MMA Kravmaga​ Self défense féminine Kali Kick boxing

Nous pouvons aussi parler de combats opposant deux styles différents.

Exemple le Judo contre Brazilian jiu-jitsu, le Sambo vs la lutte greco-romaine  la lutta livre vs Jjb ou la boxe pieds poings contre la boxe anglaise, le Kick- boxing contre la Boxe thaÏ, la boxe française- savate vs le Muaï thaï.

Bref la liste est longue.

Des le cas ci dessus nous sommes dans des combats opposant deux styles différents mais de la même famille luttes vs luttes.

Il y a le cas d'opposition de deux styles à destination différente exemple boxe contre lutte ou coups contre prises au corps.

Si ce genre de combats était habituel je veux dire officiel, tous les combattants finiraient par mixer leurs techniques pour s’adapter à l’autre opposant. 

Ce qui aboutirait à un style commun pour tous et finirait par faire disparaître chaque style d’origine s’il ne se plie pas aux changements de mixité des techniques donc de nouvelles règles, c’est le cas du MMA.

Il faut noter que sur le plan échange remise en question rencontre entre styles ce genre de mixité est toujours bénéfique, il a toujours eu lieu. 

Ces stages ou rencontres ont toujours été enrichissants, aussi bien pour les professeurs comme pour les élèves. C’est même recommandé.

Après un stage ou une rencontre de ce style de cours commun nous en ressortons tous grandis, questionnement mais également certification du style que nous pratiquons car les automatismes acquis dans notre école d’origine restent une base solide, physique mais également psychologique.

De la situation d’efficacité dans la rue

À contrario dans une situation de self défense suite à une agression ou dans un combat de rue, la question est de savoir ce qui peut se passer, et ça, personne ne peut le savoir.

L’inconnu est la règle de base.

Ce qui complique beaucoup l’état d’esprit et même notre façon de réagir.

Notre attitude lors d’une confrontation ne va pas être la même que dans combat sportif.

Dans les sports de combat nous connaissons d’avance le dénouement qui est gagner le match ou le perdre dans un cadre défini par les règles, tout en tenant compte que les dangers de blessures existent aussi, ça va de soit.

Par opposition d’idées tout en se gardant de créer des polémiques infantiles que nous rencontrons parfois lorsque les « polémiqueurs» et les experts du net émettent des avis alors qu’ils n’ont pas atteint un niveau de compréhension assez large, voir un niveau tout court que ce soit sur le plan de la pratique ou simplement cérébral.

Nous avons aussi les convaincus sectaires pensant que ce qu’ils pratiquent est le meilleur style du monde !

Réalité !      MMA Kravmaga​ Self défense féminine Kali Kick boxing

Je tiens à ajouter que lorsque nous avons eu des confrontations réelles dans un cadre professionnel ce qui nous est arrivé quelques fois, ce n’est pas notre métier, je précise ! les combattants les plus efficaces étaient les plus modestes, les plus aidants, les plus respectueux, souvent les plus efficaces. 

Souvent ces combattants issus de la boxe pieds poings Muay Thai, boxe anglaise, kick boxing ne critiquent jamais les autres styles et resstent toujours respectueux des autres styles d'arts martiaux. Du moins à notre époque ! Les choses sont toujours en évolution et il y a des cons partout.

Dans la rue: c’est l’inconnu, le danger absolu. 

On peut recevoir un coup dans n’importe quelle zone du corps, visage, yeux oreilles, tempe, gorge, génitales …

Nous pouvons aussi être frappé par derrière. Nous pouvons ne pas être prêts ou malade à ce moment là, voir dostrait ou pr"occupé, bref la vie quotienneds qui n'implique pas un état d'éveil permanent dans notre monde relativement sécurisé ( ... ). 

Nous ne sommes pas préparés comme pour un combat sportif.

Nous pouvons aussi être attaqués par plusieurs adversaires.

Nous pouvons être attaqués par quelqu’un armé, barre de fer, bâton, couteau mais aussi par plusieurs adversaires armés.

Des plus le contexte lieu, le moment, la raison sont des éléments importants.  

S’agit-il de me défendre pour une bousculade ou une place de parking ou s’agit il de défendre autrui ou encore plus extrême, de défendre mon intégrité ou si on monte d’un cran, défendre la sécurité de ma famille.


Pourquoi la majorité des gens continuent ils encore à opposer les styles.

La réponse est simple le manque de connaissance ou le manque de réflexion, question de rester politiquement correct.

Réflexion que nous avons expliqué en quelques lignes juste avant. Les idées le plus stupides ont la vie dure.

Cependant les idées stupides sont le meilleur outil de la propagande quand on veut faire prévaloir un style par rapport à un autre, le mensonge est toujours plus performant que la réalité car il est plus long à prouver et démystifier. 

La manipulation

Nous sommes dans notre école de Kajukenbo, des pratiquants de combats style MMA ce que je vais dire ci-dessous n’est donc pas une critique.

Le MMA a de longues années devant lui il va monter en notoriété, il changera en devenant toujours plus technique.

Nous avons tous assisté ces dernières années à une véritable propagande du MMA qui présente des combattants moyens de MMA battant très facilement de « vieux maîtres » d’arts martiaux, souvent des experts de style interne du genre projection à distance !  

En général ça se passe très rapidement par la défaite du vieux maître, qui entraîne une totale humiliation du vieux maître en question et surtout de son style.

Beaucoup de vidéos de ce genre circulent depuis longtemps.

Essayons de réfléchir !

Personnellement je ne pense pas que c’étaient de « vieux maîtres » car si nous avons un minimum de jugement je ne vois pas quel vieux maître irait se confronter à un jeune pratiquant au mieux de sa forme physique alors qu’il a plus de 60 ans, voir encore plus.

Nous ne sommes pas dans un manga avec un vieux combattant très âgé et imbattable.

Je ne connais aucun un vieux Sensei de Taichi ou autre style interne âgé de 60 ans passés, qui irait affronter un jeune combattant athlétique, qui soit dit en passant prend des poses style jeu vidéo de combat, après lui avoir cassé la gueule, vous croyez vraiment qu’un vieux sensei va se mettre dans cette situation !

Soit le vieux maître a perdu la raison en finissant par croire ce qu’il fait et dans ce cas c’est aux élèves de lui expliquer, soit ce n’est pas un vieux maître.

Le vieux Maître ou ciel entraîneur est là pour transmettre.

Je ne parle même pas du jeune combattant athlétique qui lui connait la disproportion de combat. 

Pour moi ce pseudo combattant ne légitime pas le MMA mais rabaisse cette discipline martiale au rang d’opportunisme à la recherche de « buzzs » dans les rseaux sociaux.

Ou alors, ce qui est le plus probable, le vieux maître n’est pas un vrai maître car un vieux maître n’irait jamais combattre trop conscient d’une situation qui pourrait tourner à son désavantage. 

Quand on a la chance d’arriver à cet âge là on a surtout envie de finir sa vie du mieux possible, les combats sont derrière, dans sa jeunesse, plus devant soit. 

À cet âge l’espérance de vie devient une réalité à laquelle on commence à réfléchir , la santé devient le seul combat, l'esprit devient le principal outil ( à écrire su le sujet plus tard ).

Le contraire

En effet nous avons vu quelques fois de vieux boxeurs mettre à l’amende un jeune prétentieux.

Analysons cette situation.

C’est une excellente communication pour la discipline, ça peut arriver à pas mal de profs dans la salle, parfois.

Il ne faut pas confondre une rapide démonstration avec un arrêt immédiat  dans une confrontation amicale avec un combat qui n’impliquerait un gros cardio.

Le vieux professeur est là pour transmettre et non pour flatter son propre égo, en principe 


Les techniques efficaces dans la rue.     MMA Kravmaga​ Self défense féminine Kali Kick boxing

Anecdote

J’ai personnellement un long parcours de plus de 50 ans dans différents arts martiaux et sports de combat. 

Comme beaucoup d’autres professeurs nous avons tous eu des élèves qui étaient des contre-exemples ou des révélateurs de situations réelles.

Nous mêmes, pour beaucoup d’entre nous, avons notre propre parcours et expériences hors-dojo.

Cet élève était un véritable cas d’école.

Nous avions un élève qui travaillait dans un domaine « spécial ». Je ne citerai pas le nom.

Il avait beaucoup de confrontations physiques.

Nous l’avions surnommé « le testeur ». 

Il m’arrivait fréquemment de montrer des techniques et d’expliquer ensuite qu’elles seraient difficiles à passer dans la rue mais qu’elles présentent des acquis éducatifs non négligeables.

Je garde toujours une marge d’erreur qui doit apporter un sentiment d’humilité aux élèves, c'est important.

Souvent il m’interrompait en nous disant comment il l’avait passé en combat de rue.

J’avais pris l’habitude de finir mes explications en demandant : « testeur » technique approuvée ? 

Cet élève prenait un véritable plaisir à essayer de reproduire ce qu’il apprenait en cours. Parfois même sur des mouvements très difficiles que personnellement je n’aurais pas tenté de passer en confrontation réelle.

Je parle de techniques de désarmement contre couteau et machette !

Comment qualifier ce genre de disposition.

L’état d’esprit ou un instinct de survie naturel du timing

Le sang froid. La lucidité, le courage. Le sens de l’opportunité, le détachement.

Si beaucoup de nos élèves se sont servit de notre apprentissage dans la réalité de la rue, ce garçon reste un cas d’école de par son conformisme dans l’apprentissage et l’anti-conformiste dans l‘exécution réelle ( comprenne qui voudra ).

Ce qui m’emmène à dire : dans la rue tout est possible dans l ‘attaque mais aussi dans la défense.

Tout fonctionne et rien ne fonctionne, tout dépend de plusieurs facteurs.

Le premier, le plus important étant l’homme.

Dans le cadre de cet élève il suivait le même apprentissage que les autres mais lui n’avait aucun doute.

Les éléments extérieurs

En effet ce qui nous entoure est aussi un paramètre dont il faut tenir compte.

Il y a des moments plus propices que d’autres. 

Il y a des endroits plus propices que d’autres.

Il y a aussi des situations où on n’hésite pas.

Là aussi l’homme fait la différence.

Citations 

Lorsque Rickson Gracie grand combattant de BJJ qui n’est plus à présenter pour sa supériorité dans les ring, dit : 

«  je peux affronter n’importe qui dans un ring mais je crains n’importe qui dans la rue »  

Rien que cette citation devrait faire réfléchir les épistolaires chercheurs de vérités.

J’ai une autre citation très ancienne qui est tirée d’un manuel d’escrime occidentale.

Je vous la livre tel quel dans sa langue d'origine :

«  Es una anécdota verdadera que el mejor espadachín de Italia no temería al segundo mejor pero temería al peor, ya que no es predecible ».

Traduction: 

Il est une anecdote véritable que le meilleur spadassin d’Italie ( l’école italienne d’escrime étant une de nos écoles occidentales très réputée ) ne craindrait pas d’affronter le deuxième meilleur mais il craindrait le moins bon car imprévisible. 

Cette citation pertinente doit faire bien réfléchir sur plusieurs niveaux. 

  MMA Kravmaga​ Self défense féminine Kali Kick boxing

Petit exemple personnel

J’ai toujours été assez expérimenté en sabre. 

Nous faisions des Randoris sabre contre sabre. 

Les deux personnes qui m’ont donné du fil à retordre ont été deux jeunes femmes avec une petite expérience de seulement quelques mois. 

Comme l’anecdote du « spadassin » qui se vérifie un fois de plus.

Leurs réactions étaient imprévisibles, ce qui m’obligeait à être trois fois plus vigilant.

Avec une arme même un boken en bois, la moindre erreur aurait pu me coûter une blessure du genre blessure à l’oeil car elles rentraient sans la moindre retenue ni conscience des distances et encore moins des conséquences. Moi oui ! 


À suivre

SEO: # Mixed martial arts, kick boxing,Krav maga, boxe, kali, ju jitsu, self defense, self defense féminine.

De l’efficacité et du charlatanisme.
Kajukenbo 19 juin 2024
Partager cet article
Étiquettes
Archive
Un peu d'histoire
KAJUKENBO - ART MARTIAL HAWAIIEN - Self- Défense